Le monde politique

Le monde politique de la France

 

Comment définir le monde politique pour notre pays, ses possibilités et ses dérives.

 

Pour définir le monde politique impliquerait des centaines et des centaines de questions pour une multitude de réponses plus ou moins réalistes. Il est certain que nous ne pouvons apporter une véritable définition sur une entité ayant plus la forme d’une géode dont chaque face représente une opinion prédéfinie avec ses lois, ses interprétations, ses qualités et ses abus. Le monde politique pourrait être identifié comme une équation quantique, l’équation la plus complexe qui puisse exister.
Il nous faut donc le schématiser pour y voir un peu plus clair et commencer à apporter une ébauche de définition. Ce monde politique est représenté par des groupes hiérarchiques dont le plus grand nombre est le peuple tout en bas de l’échelle, la base de notre société. Cette base est divisée par une quantité sélective de classes sans avoir peur de les citer :
Les « sans-domicile fixe », chômeurs, manœuvres, ouvriers spécialisés et qualifiés, chefs d’équipes et contremaîtres, les policiers de base, les éléments du secrétariat et comptabilité (plusieurs niveaux), les techniciens, les gens de la santé, de l’infirmière au professeur en passant par les médecins, fonctionnaires et chefs de services, artisans et commerçants TPE et PME, ingénieurs,les scolaires et les étudiants) et d’en oublier certainement.

Notre système solaire est comme nos sociétés, mais le soleil représente le peuple.
Notre système solaire est comme nos sociétés, mais le soleil représente le peuple.

Je n’ai pas cité la corporation intégrant l’ensemble de la cour de justice, car pouvant intervenir à un degré décisionnel supérieur.
Sur ce même niveau de base, nous aurons donc le groupe des militaires, du soldat à l’officier, mais à part puisqu’ils ont un droit de réserve dans leur contrat. L’armée est donc un des membres obéissants du pouvoir.
Tous ces ensembles représentent environ 83 % de la population.
Au deuxième niveau, le troisième groupe sera les entreprises importantes (quelques PME, les grosses entreprises, les multinationales et les banques. C’est un groupe presque indissociable, étant lié les uns aux autres. Il représente environ les 12 % de la population, mais 80% de la richesse.
Et enfin, le troisième groupe, comprenant toutes les fonctions politiques dans leur ensemble, de l’adjoint au maire jusqu’au plus haut niveau de l’état. Ce groupe est divisé lui-même parce qu’excessivement et gravement hiérarchisé. Ce troisième groupe ne représente au maximum que les 5% de notre population.

Une représentation du monde politique
Une représentation du monde politique

Dans un schéma, nous pourrions représenter la construction du monde politique de nos sociétés comme ici.

Un peu comme si nous avions devant les yeux notre système solaire, ce schéma simple montre que le plus important est sous la domination du plus petit. Comme si le soleil tournait autour de la terre.

Cela est un simple constat de nos organisations sociétales, existantes depuis la nuit des temps, puisque les structures de notre société, de la tribu néandertalienne à nos jours, en passant par la réalisation des nations après les grandes migrations, n’ont pas vraiment évolué. Nous avons le chef, ses ministres, ses hommes soldats, ses soutiens et ses opposants et le reste de la tribu ou du peuple. Bien sûr, tout cela s’est développé avec le progrès et les découvertes, mais sans véritable évolution. Je dirais même que nous pourrions percevoir une involution de nos sociétés, comme un repli sur soi et la sensation d’être dans une impasse.
Plusieurs sujets, en articles cette fois-ci, vont suivre pour étayer mes observations en commençant par la base de notre société, ses désirs et ses engagements dans la politique.
1 – Partie 1 – le monde refuse la démocratie.
2 – Partie 2 – Dominants dominés ou le refus de la démocratie.
3 – Partie 3 – le monstre qui se profile dans les années à venir si …

A lire : Le chaos, une philosophie ?