Les matins d’amour

Ce poème des Matins d’Amour ressemble à une douce couleur, vous savez, ces matins vivifiants d’une rencontre Les matins d amouramoureuse ou votre cœur est bercé par une musique qui nous incite à lire et vivre au rythme de l’air musical.
Musique que vous reconnaîtrez aisément : « Mémory » interprété par le grand orchestre « Starlight Symphonic Orchestra ».
Dans la mesure du possible, j’écris avec la musique dans les écouteurs et les mots viennent comme la naissance d’une merveilleuse sirène.

Proche des désirs idéaux, les « Matins d’Amour » est une comparaison entre l’amour avec les grains de blé, les étoiles du ciel, l’immensité de l’océan, la belle fleur que l’on cueille ou d’une douce caresse pour beaucoup de tendresse et toutes ces choses inconnues qui entourent l’amour. J’ai eu beaucoup de plaisir à écrire cette poésie tout en tempo.

Bonne lecture,

Les Matins d’Amour

L’amour, c’est comme les grains de blés,
A l’époque des moissons, qui sont récoltés.
Il y a les grains que l’on doit manger
Et ceux,les meilleurs, que nous devons semer.

L’amour, c’est comme les étoiles du ciel,
Les nuits d’été, pour leurs richesses éternelles,
Pour leurs innombrables lumières que sont ces soleils
Et représentent, infinie, toute la vie nouvelle.

L’amour, c’est comme l’immense océan,
Ne livrant ces grands secrets de chaque instant
Qu’à ceux, pour qui donner est comme un chant
Qu’ils écoutent, émerveillés, dans leurs yeux souriant.

L’amour, c’est la belle fleur que je prends,
C’est la vie et son savoir que j’apprends,
C’est toute l’âme de mon corps qui s’éprend,
Vibre et chante comme la nature qui me comprend.

L’amour, c’est aussi une douce caresse,
Une caresse des yeux, dans des yeux de princesse,
Point de conquête afin que nul ne se blesse,
Rien que séduire, pour le bien de notre tendresse.

L’amour, c’est toutes ces choses inconnues,
Que l’on aperçoit, allongé sur les rochers nus,
Prés de l’eau d’un ruisseau méconnu,
Dans la lumière du reflet d’un visage reconnu.

Maintenant, lisez en musique et en image ce poème « les matins d’amour », vous en comprendrez le rythme et sa sensibilité.

Didlan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *